Retraite Madelin

Agents et courtiers proposant des contrats Retraite Madelin

Geoffroy PIERRETTE – Allianz assurance

 

Assurance Allianz Chartres BROU & GUILLAUME

 

Tania Pegasoff Areas Assurance en Savoie

 

Assurances AXA ICARD LAIDBOEUR à Grasse

 

Marion Levasseur, Agent général Prévoyance et Patrimoine AXA

 

La retraite Madelin est un contrat d’épargne facultatif. Il a été créé pour permettre aux travailleurs non salariés (TNS) comme les professions libérales, par exemple de préparer leur avenir en se constituant un épargne complémentaire. Il faut noter que ces contrats sont déductibles du résultat du professionnel libéral dans une certaine limite.

Après avoir parlé des contrats de prévoyance, nous allons aujourd’hui vous présenter l’angle retraite du dispositif Madelin.

Pour rappel les contrats dits Madelin qui concernent la santé, la prévoyance ou comme ici la retraite complémentaire sont exclusivement réservés aux travailleurs non-salariés au premier rang desquels les professions libérales et les chefs d’entreprises. Il existe une variante réservée au monde agricole.

Attention depuis le 1er octobre 2020 les contrats de retraite Madelin ne sont plus commercialisés et sont remplacés par des Plans Épargne Retraite individuels (PERIN), mais l’alimentation d’un contrat Madelin ouvert avant le 1er octobre 2020 est toujours possible.

Vous avez la possibilité de transformer votre contrat « Madelin » en PERIN ce qui vous offre certains avantages comme la possibilité de sortir votre capital au moment de votre retraite, de profiter sous condition (achat d’une résidence principale) d’un déblocage des fonds de façon anticipée ainsi qu’un regroupement de plusieurs contrats.

Une telle transformation n’est pas à prendre à la légère, elle doit être conditionnée par le montant de votre contrat Madelin : si celui-ci concerne une somme assez faible, elle peut être versée sous forme de rente unique avec une fiscalité plus avantageuse. Les frais de transferts sont aussi à prendre en compte : ils peuvent représenter jusqu’à 5 % du montant global, mais ceux-ci ne sont applicables sur des contrats de moins de 10 ans, ce qui peut peser dans votre décision de transfert vers un PERIN.

Si vous êtes bénéficiaires d’un contrat Madelin que vous souhaitez continuer à alimenter, nous vous rappelons que la déduction fiscale est toujours d’actualité, mais plafonnée depuis la loi Fillon :
Si votre bénéfice est inférieur au montant du Plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) qui est de 41 136 € en 2022, vous pourrez déduire 4 113 €.

Si vous avez généré un revenu compris entre 41 136 € et 326 088 € (soit 8 PASS) vous déduirez alors 10 % du PASS + 25 % du bénéfice dépassant un PASS. Exemple si vous avez un bénéfice de 100.000 €, vous pourrez déduire 18 852 €
Enfin en cas de bénéfices supérieurs à 8 PASS soit 329 088 €, vous pourrez déduire au maximum 76 100 €.
Pour rappel, les cotisations d’un contrat Madelin doivent être régulières (au moins 1/an) avec un montant minium défini qui évolue en fonction du PASS. De plus, les conjoints collaborateurs de chefs d’entreprises et professions libérales peuvent bénéficier d’un PERIN.