Assurance vie

Vous êtes à la recherche d’une assurance vie? Vous êtes au bon endroit. Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur cette assurance ainsi que nos partenaires proposant ces contrats.

Nous vous souhaitons une agréable lecture.

Agents et courtiers proposant une assurance vie

Sarah CHOLLET – AXA Prévoyance et Patrimoine

 

Assurance Allianz Chartres BROU & GUILLAUME

 

Jordan DUPLA – Agent général assurances Swisslife

 

LE VALLOIS Cédric, Agent Général d’assurance SWISSLIFE

 

Emilie LIBAT – Courtier en assurances – E.L COURTAGE

 

L’assurance-vie a pour principe de permettre au souscripteur d’épargner sur une période assez longue un capital numéraire dans le but de le faire fructifier et ainsi le transmettre à un bénéficiaire en cas de décès ou de récupérer un capital valorisé en cas de survie.

Il existe deux grands types de contrats :

Les contrats dits monosupport qui garantissent votre capital ainsi que les intérêts acquis au cours de l’année. Bien sûr, cette sécurité a un coût et le rendement de ce type de contrat est plutôt faible.

Les contrats multisupports combines des produits sans risque comme pour les monosupports cumulés à des produits liés au marché boursier. Votre garantie ne repose pas sur la valeur des actions ou obligations achetées, mais sur leur nombre. Ces contrats dont la part sécurité/risque varient en fonction de la formule choisie peuvent se révéler plus rémunérateurs.

L’avantage principal de l’assurance-vie réside dans la possibilité de se constituer un capital sur le long terme. Une fois celui-ci épargné, vous avez plusieurs possibilités d’usage.

Il peut venir compléter vos revenus, notamment en cas de retraite. (soit sous forme de retraits soit en le transformant en rente)

Soit contribuer à la transmission de votre patrimoine avec une souplesse appréciable concernant le choix des héritiers ainsi que la fiscalité à laquelle ceux-ci seront soumis.

En effet depuis plusieurs années, maintenant, l’assurance-vie est soumise au forfait de prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui intervient lors du retrait total ou partiel des sommes disponibles.

Le calendrier de retrait de ces sommes a un impact à ne pas négliger : en effet, si vous décidez de récupérer vos fonds moins de 8 ans après l’ouverture du contrat le PFU s’élèvera à 12.8 %, si vous patientiez 8 années révolues, il sera alors de 7.5 % (sur un capital maximal de 150.000 €)

Dans tous les cas, n’oubliez pas de prendre en compte la part des prélèvements sociaux. (17.2 %)